Mozilla, fondation figure de l’open source fait parler d’elle en ce début d’année : d’abord avec un nouveau logo mais aussi et surtout avec un site Internet dédié à la santé du web.
Dès la page d’accueil, la fondation annonce la couleur avec en grand titre « Bulletin de santé d’Internet – Éléments utiles et néfastes à notre principale ressource mondiale ». Dr Mozilla nous informe que l’objet de la présente initiative est de fournir de la documentation qui sera par la suite analysée, et disponible à tous sous forme d’un rapport  dès la fin d’année 2017.

Une méthode collaborative pour des objectifs citoyens

Pour ce faire, la méthode est bien sûr collaborative et fait appel à la communauté, tout internaute peut apporter son avis sur les différents sujets relatifs à la santé d’Internet. (5 thèmes, ils sont juste en-dessous :))
L’objectif du rapport concerne ainsi tout utilisateur d’Internet, peut être un peu plus le grand public (enfin on dirait). La vocation à terme est de fournir une liste :
– des éléments sains, des bonnes pratiques visant à prendre des mesures positives pour renforcer le réseau
– des éléments « néfastes » afin d’éviter les mesures qui l’affaiblissent.

5 thèmes privilégiés

La tâche semble bien vaste, aussi, Mozilla propose de faire le focus sur 5 thèmes : l’innovation ouverte, l’inclusion numérique, la décentralisation, vie privée et sécurité, éducation à Internet.


Pour chaque thème des avis positifs, des avis négatifs et un pronostic, tous enrichis par des sources bien documentées. Par exemple, dans les points positifs concernant la vie privée et la sécurité sur Internet, on apprend l’existence de Let’s Encrypt, une nouvelle autorité de certification offrant la possibilité de déployer facilement et gratuitement le protocole HTTPS pour n’importe quel site web.
Dans le pronostic, la fondation donne des ébauches de pistes simples mais néanmoins pertinentes en n’oubliant pas de se mettre dans la boucle « nous devrions être plus critiques sur les informations que nous partageons intentionnellement » (c’est vrai!)

A l’heure où les jeunes consomment plus de vidéos sur Youtube qu’ils ne regardent la TV, à l’heure où tout le monde peut prendre la parole, cette initiative citoyenne semble être tout à fait honorable et nous ne manquerons d’apporter notre pierre à l’édifice 🙂

Accéder au site

Une adresse >> https://internethealthreport.org/v01/fr/