Une fois n’est pas coutume, le billet proposé aujourd’hui n’a pas vocation à présenter une technologie spécifique ou une astuce liée à l’utilisation de tel ou tel composant mais plutôt de percevoir comment plusieurs technologies peuvent, entre elles, s’associer pour répondre le plus efficacement aux souhaits d’un client. En effet, dans le domaine de l’open source (n’est-ce pas vrai ailleurs ?), dès lors que la problématique métier prend une part importante, il est rare de trouver « la solution » qui même en présence d’un paramétrage adapté, permet de satisfaire tout ou partie des besoins attendus.

C’est dans ce contexte d’application « spécialisée » qu’en 2011, l’Agence Nationale des Fréquences a confié à Atol Conseils et Développements la refonte de son site www.cartoradio.fr. Ce site permet au grand public d’accéder de manière cartographique aux informations relatives aux installations radioélectriques (stations émettrices de téléphonie mobile, de télévision de radio, etc.) et aux mesures de champs électromagnétiques implantées/réalisées sur l’ensemble du territoire national.

Page d’accueil du site www.cartoradio.fr

Coté fonctionnalités, les principes de l’ancien site Cartoradio ont été conservés mais repensés pour s’adapter aux modes de navigation actuels (interactivité, fonds de cartes tuilés, etc.). La demande était claire ; proposer aux internautes un mode d’accès facilité à de l’information technique reposant sur :

  • Une navigation cartographique fluide avec accès direct aux territoires couverts par l’ANFR (France métropolitaine, départements et territoires d’outre mer),
  • Une recherche par adresse facilitant la localisation sur sa commune, son quartier, sa rue en évitant les zooms successifs sur la carte,
  • Un mode de consultation des informations intuitif permettant de « masquer » la complexité propre à la nature même des données,
  • La possibilité de se constituer des espaces personnels permettant de mémoriser ses favoris cartographiques et de bénéficier de fonctionnalités d’export de données.

Des briques techniques maîtrisées

Coté technique, la plate-forme a été entièrement repensée pour répondre aux attentes fonctionnelles, aux besoins de performance et à la facilité de mise à jour du contenu. Les composantes principales utilisées permettent de répondre aux deux grands besoins suivants :

Intégration, consolidation et export de données…

Les données proposées par Cartoradio proviennent de différentes bases de données internes à l’ANFR. Cartoradio a pour mission de stocker et de restituer en un point d’accès unique la partie publique des informations. Parallèlement, les besoins en exports de données nécessitent de pouvoir fournir facilement aux utilisateurs des fichiers MS Excel mis en forme contenant les informations techniques essentielles.

Intégration et export de données : principe général

Pour répondre à ces attentes, des traitements ETL Pentaho Data Integration ont été modélisés. Déclenchés à intervalles réguliers (intégration de données à rythme quotidien ou hebdomadaire, vérification des demandes d’exports toutes les 2 minutes), ces traitements prennent en charge la vérification, la mise à jour des données (au sein d’un base de données postgresql/postgis) et les demandes d’exports formulées par les utilisateurs. Les tâches de notification par messagerie sont également assurées par l’ETL.

Intégration de données : extrait de traitement ETL

Une interface fluide et facile d’accès

Quand la complexité inhérente à la nature même de la donnée se suffit à elle seule, il paraît délicat d’ajouter une contrainte liée à l’utilisation même de l’outil de consultation de ces données. Pour répondre à cette logique, la librairie ExtJs habituellement utilisée dans le cadre des applications métier s’avérait dans ce cas trop contraignante pour un site grand public (poids de la librairie, sollicitation du navigateur) et trop complète au regard des fonctionnalités (2 formulaires de saisie simples). Le choix s’est donc porté sur une librairie légère et éprouvée : Closure. Le framework Php Symfony est utilisé pour la partie serveur.

La cartographie comme point d’entrée

Le volet cartographique est assuré par la librairie Openlayers utilisé conjointement avec l’API IGN Géoportail. Les territoires couverts par l’API étant en adéquation avec les zones de compétences de l’ANFR, ce choix s’est légitimement imposé au client. En plus des fonds de plan habituels (cartes IGN, photos aériennes), les mécanismes de recherche par adresse ont été exploités.

L’Api IGN au sein de Cartoradio

Dans un souci de lisibilité de la carte et compte tenu de la volumétrie, des mécanismes de « cluster géographique » ont été mis en œuvre. Ils permettent non seulement de regrouper les stations ou mesures proches géographiquement mais donnent également une indication sur la nature même des données contenues dans le cluster (analyse thématique basée sur le contenu du cluster à une échelle donnée)

Un mécanisme de génération PDF simplifié

La partie impression « PDF » est assurée par le composant PhantomJS. Dans le cas de Cartoradio, ce dernier assure la génération PDF de ressources directement adressables (fiches de stations, fiches de mesures, etc.). Il simplifie en outre l’impression des fonds de carte IGN tuilés. Un mécanisme d’aperçu avant impression a également été mis en place pour permettre à l’utilisateur de recentrer sa carte ou de zoomer avant l’impression.

Conclusion

Au-delà des domaines d’expertises mobilisés (architectes, spécialistes ETL, géomaticiens, développeurs), le projet Cartoradio.fr témoigne avant tout d’une volonté de proposer une solution en adéquation avec les préoccupations du client basée sur des composantes choisies au regard de leur pertinence (pérennité, efficacité, performance)… Le tout dans une logique de maîtrise des coûts.

L’équipe Atol C&D en charge du projet Cartoradio